L’initiative d’un jeune chômeur pour trouver un job déclenche un formidable élan de solidarité

En affichant son CV au bord de la route, il a tout compris !

Cela faisait 15 jours que Billy Vilain grelotte sous la pluie le long de la D349 a côté de sa pancarte sur laquelle on peut lire : « Je ne demande pas l’aumône, je veux juste un travail. » Mais son courage paie. Après avoir ému le web, Billy a commencé à recevoir des offres d’emploi et même des dons d’argent et de nourriture !

98 CV envoyés. 0 convocation à un entretien. Billy, jeune apprenti dans la vente et détenteur d’un bac pro, ne sait plus comment faire pour décrocher enfin un job. Alors, comme pour lancer un message de détresse, il se plante tous les jours à la sortie de la ville d’Aubin-Saint-Vaast avec une pancarte jaune fluo qui lui sert de CV, et il attend.

Il faut dire qu’il n’a pas la vie facile, Billy. Depuis septembre 2014 et la fin de ses études, il n’a eu aucun entretien. Il a pourtant postulé jusqu’en Alsace, en Basse-Normandie ou en Aquitaine. Il se dit même prêt à partir travailler dans les Dom-Tom. Mais rien. Ni en se réinscrivant dans une formation en alternance, ni en cherchant un job saisonnier, ni grâce au Pôle Emploi. Sauf que Billy ne vit pas chez ses parents, il a besoin d’un boulot pour payer son loyer.

Comme ses revenus sont très maigres, il vit dans un mobil-home que sa grand-mère lui a prêté. L’emplacement dans le camping coûte tout de même 227 euros par mois, une fortune surtout que le temps passe et que ses indemnisations s’arrêteront le 15 août. D’ailleurs, il l’avoue lui-même : « Sans les Restos du cœur de Beaurainville, je ne pourrais pas. C’est grâce à eux si je mange. » Mais depuis que Billy a eu l’idée de se poser au bord de la D349, la roue tourne !

pancarte-chomage-emotion-1. actuwb.com

Au bout de quelques jours, son initiative fait parler d’elle. On en parle dans les journaux régionaux, sur le web, puis très vite partout. Billy a réussi son pari.

Depuis que sa situation a fait le buzz, Billy a son destin en main. Il a reçu des dizaines de SMS d’encouragements, mais aussi plusieurs propositions d’emploi. Il y a même des gens qui s’arrêtent sur le bord de la route pour lui filer un petit billet ou un petit truc à grignoter. De quoi émouvoir le jeune homme.

Si vous désirez l’aider, vous pouvez contacter vous aussi Billy. Surtout que le jeune n’oublie pas d’où il vient. Une fois qu’il aura enfin un travail, il aimerait organiser une manifestation de chômeurs afin qu’on arrête de croire que les chômeurs se plaisent à ne rien faire.

On se réjouit que Billy ait enfin la chance de trouver un job et de vivre un meilleur quotidien, mais n’oublions pas qu’il y a des milliers de jeunes et de moins jeunes qui sont à la recherche d’un travail pour améliorer leurs conditions de vie. On pense à eux !

Comments

comments

N'OUBLIEZ PAS DE JETER UN OEIL AUX AUTRES ARTICLES...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close
Please support the site
By clicking any of these buttons you help our site to get better
Social PopUP by SumoMe